PRINCIPES FONDATEURS

L’association s’est ainsi donné comme objet (article 2 des statuts) l’intervention dans les champs :

  • De la lutte contre toutes les formes d’exclusions, d’injustices et d’inégalités ;
  • De la préservation et du développement du lien social et des logiques de solidarité et de partage ;
  • De participation aux enjeux du développement durable. »

Plus particulièrement, LIA s’est donné pour but « de développer, de gérer et de soutenir des projets visant à accueillir et accompagner des personnes en situation de fragilité, et plus particulièrement en situation d’exclusion. A ce titre, elle a pour objectif de proposer à ces personnes des solutions d’hébergement et de logement, d’activité et de travail et/ou d’accompagnement au sein d’un collectif favorisant la mixité d’âges, de sexes et de parcours de vie. Ce soutien, pouvant être durable, a pour objectif de leur permettre de (re)trouver une place dans la société, dans une logique de responsabilisation et d’autonomisation, et de favoriser le lien social entre des individus d’horizons différents ».

LIA s’inscrit ainsi dans une mission d’utilité sociale et d’intérêt général. Les principes d’actions de l’association s’articulent autour de plusieurs axes :

  • Un rappel des valeurs clés de l’association :
    • L’action et l’engagement
    • La solidarité et le partage
    • L’innovation et l’expérimentation
  • Une place et une dignité pour chacun dans la société grâce à un toit et une activité, en prenant en compte les parcours.
  • Un accueil à dimension familiale, avec la présence d’hôtes solidaires.
  • Une mixité d’âges, de sexes et de parcours de vie des parties prenantes.
  • Un accompagnement global et adapté dans le temps, dans une démarche de responsabilisation et d’autonomisation, sortant des logiques d’assistanat.
  • L’engagement, l’exigence et le dynamisme des membres fondateurs et des hôtes solidaires.
  • Une ouverture forte sur l’extérieur et une participation au développement de la vie du territoire.
  • Le développement de partenariats, le soutien à la logique d’essaimage et la participation à des réseaux dans l’objectif d’inscrire l’action de l’association dans des combats plus larges.
  • Le respect des principes de développement durable.